Newsletter

PAKSE

Ville du sud, chef-lieu de la province de Champassak , Pakse est une petite ville charmante, animée et commerçante située au confluent du Mékong et de la rivière Sedon.
Située à environ 12h de route de la capitale, Vientiane, Pakse est non seulement un pôle économique du pays mais aussi le point de départ pour tous ceux qui souhaitent découvrir le sud et ses sites magnifiques tels que le Plateau des Bolovens, Wat Phou et la région des 4000 îles.
Créée par les français, on y voit encore des anciennes maisons basses et des bâtiments administratifs relativement bien entretenus datant de l’époque coloniale.
De nombreux étals de légumes, épices et fruits entourent le centre commercial où l’on trouve un grand supermarché créé par les frères Tang ! Un escalator(le seul du Laos) mène à l’étage mais en mai 2010, il était hors service…
Balades le long du Mekong, de la rivière Sedon, visite du temple Wat Luang très joliment décoré, il fait bon s’attarder dans cette ville très agréable en sirotant une beer lao ou un fruit-shake dans une des nombreuses gargottes.
Si vous décidez d’y passer une nuit ou deux, allez vous installer au Sala Champa Hotel, ancienne villa coloniale très joliment décorée, confortable et à l’accueil très convivial.

LE PLATEAU DES BOLOVENS
 
A 50km de Pakse, le Plateau des Bolovens regorge de sites sublimes et d’une nature luxuriante.
On y trouve des bois précieux comme le teck, mais aussi des cultures maraîchères et surtout des plantations de thé et de café dont la réputation a déjà dépassé les frontières du Laos. Elles ont étét créees par les français durant la période coloniale. Dégustation et vente sur place.
Vous découvrirez également plusieurs chutes d’eau magnifiques où il est possible de faire des promenades au plus près de la nature. De nombreux treks sont organisés dans la région.
D’ailleurs quelques resorts se sont installés dans des cadres enchanteurs pour ceux qui souhaiteraient oublier le reste du monde.
Enfin, on y trouve une ethnie un peu étrange, les Katou, qui ont la particularité de confectionner leur cercueil de leur vivant et de le conserver sous leur maison.
Au milieu d’une terre rouge, ce village rassemble, hommes, femmes enfants, coqs, cochons dans une ambiance tranquille, où l’on est habitué à voir des touristes.

LA REGION DES 4000 ILES
 
Au départ de paksé, bus ou taxis transportent des flots de voyageurs avides de nature paisible ou tumultueuse, de sites merveilleux et de douceur de vivre.
La grande ile de Don Khong abrite les petites îles de Don Khône et de Don Det qui sont reliées par un ancien pont construit par les français. Il ne reste plus grand-chose de l’ancienne ligne de chemin de fer qui avait été construite à l’époque, juste quelques rails rouillés.
Ici, chemins de terre, maisons en bois, quelques guesthouses très simples et parfois un hôtel chic, des restaurants où l’on vous sert une cuisine délicieuse juste faite pour vous, le tout servi avec un des plus beaux sourires du monde !
L’électricité fonctionne maintenant 24h/24 et on y trouve même plusieurs points Internet !
Quelques vieilles maisons décrépies, vestiges de l’époque coloniale sont encore présentes, mais à l’état d’abandon…
On peut découvrir ces îles à pied ou à vélo, aller voir des chutes d’eau très impressionnantes ou encore quelques dauphins d’eau douce.
Il est vivement conseillé de s’attarder dans ces îles quelques jours, d’écouter le temps qui passe, de se promener à pied, en vélo ou en pirogue et de bavarder avec la population si attachante.
Cette région est une des perles du Laos.